Le musée des sentiments louches 2020

"Un peu comme une entomologiste, elle recensait toutes les sortes de sentiments existants, comme si il s'agissait d'insectes.

Elle essayait d’être impartiale et de les collecter tous sans distinction de catégories. Cependant sa préférence allait vers les sentiments louches, ceux qui mettent mal à l'aise, ceux qui disent quelque chose puis une autre, les transitoires, les moches, les sentiments-monstre en quelque sorte. Elle se disait qu'à force de les voir, les autres s’habitueraient à leur propre étrangeté. Analysés, étiquetés, rangés, cela allait-il servir à quelqu'un ? se demandait-elle souvent."